banniere banniere

L'histoire de la guitare

    Voilà un (très) condensé de la grande histoire de la guitare. Je serais amener à le modifier en y apportant des précisions, voir d'autres photos dans le temps.
Commençons:

Les Origines

    La guitare appartient à la famille des cordophones et son ancêtre le plus lointain semble bien être l'arc musical. Avec le temps l'arc musical s'enrichira de cordes supplémentaires. La Harpe arquée de Sumer et d'Égypte apparu vers 3000 avant Jésus-Christ repose sur ce principe mais avec la différence qu'une caisse de résonance y seras rajoutée. Une petite révolution vers 2000 avant Jésus-Christ avec l'apparition d'un manche sur les instruments, permettant ainsi de modifier la hauteur des sons. De cette modifications capitale naîtra une large famille d'instruments à travers le monde:

-La cithara et la pandura grecques et romaines.
-Le néfer egyptien.
-Le surbahar et le sitar en inde.
-Le shamisen japonnais et le p 'ip 'a chinois.

    Les Romains à travers le commerce autour de la méditérannée permettront de faire connaître leurs instruments comme la cithara, la pandura....... Au 8eme siècle, l'invasion des Maures par l'Espagne permettra d'introduire l'oud, le rebab, et la quitara. Toute l'Europe se passionnera pour ces instruments à la sonoritée si particulière. La guitare mauresque, elle est montée avec des cordes métallique et a un fond bombé, alors que la guitare latine a un fond plat et est montée de cordes en boyau ce qui lui confère un son plus doux. Entre le 14eme et le 15eme siècle, les noms de guitare latine et mauresque disparaîtront pour prendre le nom de guitarra, chitarra... en Europe; et le nom de vihuela en Espagne. Au fil du temps ces instrument s'arrondiront et leur nombre de cordes augmenteras. Ils ressembleront à la guitare que l'on connaît à l'heure actuel, mais beaucoups de détails les éloignent encore de la guitare moderne, comme par exemple les chevilles de tête, le cordier, les mensurations .... C'est également au 15eme siècle que naîtra la "Tablature".

Le 16eme siècle

C'est au 16eme siècle que l'on retrouvera des instruments à 5 chœurs (cordes doubles) accordés en LA, RE, SOL, SI, MI.

Guitare à cinq série de choeurs.

Guitare à cinq série de cordes de 1590.

Le 17eme siècle

    L'engouement pour le luth et le théorbe instruments phare de la renaissance poussera certainement les luthiers à enrichir la guitare de 5 à 6 chœurs. L'accordage tel que nous le connaissons actuellement seras définitivement adopté. Alors que les Français et les Italiens se mettront d'accord pour une guitare à 6 cordes simples, les Espagnols eux garderont leurs guitares à 6 chœurs indispensable de par sa puissance à l'accompagnement des danses et des chants Flamenca.

Guitare à cinq série de choeurs.

Guitare à cinq série de cordes de 1614.

Chitarra batente de Giorgio Sellas.

Chitarra batente de Giorgio Sellas (1627).

18eme et 19eme siècle

    Cette période là verras une plus large standardisation de la guitare à 6 cordes simples, comme par exemple une taille plus resserrée. De plus les luthiers concentreront leurs efforts sur la qualitée acoustique de leurs instruments et pour cela ils délaisseront les tables d'harmonies surchargées d'incrustations. N'oublions pas que Antonio Stradivarius (1644-1637) avait déjà insufflé cette démarche.

Guitare Stradivarius à cinq série de cordes .

Guitare Stradivarius à cinq série de cordes (1680).

Le 19eme siècle

    Le début du 19eme siècle mettra en lumière deux noms importants de la lutherie que sont Étienne Laprévotte (1799-1860) et René Lacôte (actif 1820-1853). Laprévotte participant à de nombreux concours internationaux ne cessera de travailler à l'amélioration du son de ses guitares. Cela lui vaudras de nombreuses récompenses. Il inventas même une guitare dont la caisse et la tête est ronde. Le fond bombée en érable.

    René Lacôte installé également à Paris seras lui aussi en perpétuel souci d'améliorations des performances de ses guitares. Cela est dû aux exigences de musiciens tel que Carulli, Sor, Carcassi qui ne sont autres que ses clients. Ces musiciens là étant les virtuoses de leur époque on peut aisément penser que leurs exigences en terme de confort, richesse harmonique, puissance vis à vis de leurs guitares était grande. Toute l'Europe est riche de ce genre de musiciens et voici quelques noms qui ont marqués et grandement apporté au répertoire de la guitare:

-Dioniso Aguado, Gaspar Sanz, Fernando Sor pour l Espagne.
-Mauro Giuliani, Ferdinando Carulli, Mattéo Carcassi pour l Italie.

Guitare Pagés à six série de cordes .

Guitare Pagés à six série de cordes (1804).

    C'est en cette fin de 19eme siècle que le luthier Antonio de Torres Jurado (1817-1892) poseras les fondations de la guitare moderne. Fort des travaux déjà menés par les luthiers Pages et Panormo, en particulier sur l'intérêt du barrage en éventail, Torres reprendras ce principe, l'amélioreras et le populariseras. Voulant souligner l'importance de la table d harmonie, il réaliseras une guitare dont les éclisses et le fond sont en papier mâché. De ce fait il démontreras également l'intérêt que donne la caisse à l'émission du son. Il s'installe à Séville vers 1860 et c'est là qu'il donneras à la guitare ses nouvelles mensurations: Il élargit les épaules et les hanches et permet d'augmenter la puissance de ses instruments. Il fixe la longueur du diapason à 650mm, ainsi que le gabarit de la touche. Les cordes seront nouées au chevalet. Ce dernier reçevras également le sillet. Torres est le père de toutes les générations suivantes de luthiers. Il seras le formateur des luthiers Hernandez, Esteso, Garcia et du non moins célèbre Ramirez. José Ramirez formera à son tour Santos Hernandez.....

    Parallèlement au génie de Torres un autre précurseur qui répond au nom de Christian Friedrich Martin révolutionneras le monde de la guitare. C.F.Martin émigre à New York en 1833 et produit des guitares sur les modèles de son maître Johann Stauffer. Il s'installe par la suite dans la ville de Nazareth en Pennsylvanie (siège actuel de la marque). C'est entre 1840 et 1850 qu'il apporteras toutes les modifications nécessaires pour donner à la guitare acoustique une table plate et monté avec des cordes métalliques. L'idée de génie fût la création du barrage en X qui permettait à la table d harmonie de résister à la tension des cordes, tout en laissant vibrer le plus facilement possible cette dernière. Avec la généralisation des cordes aciers dans les années 1930 on comprends que cette innovation fût capitale. Il continueras son travail en affinant le manche, il augmentas la longueur du diapason et institua un manche de 14 cases hors caisse. De ces modifications majeures née en 1929 le modèle OM (Orchestra Model). Il n'est pas nécessaires de dire au combien les guitares Martin sont encore à l'heure actuel une référence pour tous les guitaristes.

La suite, bientôt......

haut de page

Copyright "Guitare Maintenance ©" 2009, Tous droits réservés. Licence : Creative Commons BY-NC-SA