banniere banniere

Le defrettage

    Alors là nous allons voir le defrettage de nos manches de guitares préférés.
Ah! le defrettage, si il y a bien une intervention de lutherie qui est délicate c'est bien celle là. Quelle bonheur une fois que c'est terminé et que cela c'est bien passé. Vous allez me trouver un peu morose, mais entre la possibilitée de tombé sur une touche trop sèche qui peut engendrer des éclats de touche, des rainures de frettes bourrées de colle et des frettes venus de l'espace, cela fait un beau panel d'ennui potentiel pour une tel intervention. Bien sur tout est rattrapable mais bon c'est du travail en plus.
Alors si vous trouvé les tarifs des luthiers un peu cher, dites vous que le defrettage/ refrettage n'est pas une mince affaire et que cela requiert toute son attention, ainsi que beaucoups d'énergie de sa part. Ce sujet n'est pas une incitation à faire un deffrettage, mais existe juste pour montrer comment ca marche. (en tous les cas chez moi).
Bon et bien on peut commencer, alors attachez vos ceintures, on y va.........



Manche démonté.

    Voici le manche de mon électrique Hohner Soul Pick. Pas grand choses à dire à part que lors du démontage du manche par rapport au corps il faut faire attention que des cales n'ont pas été mises au niveau du talon afin de donner du renversement à ce dernier. Ah et oui sur cette première photo on ne le vois pas encore, mais je vais enlever le sillet de tête afin de pouvoir travailler plus tranquillement par la suite. Il faut bien prendre garde la aussi que des cales ne soient pas glissées en dessous. Si c'est le cas il faut bien les repérer pour les remettre en place à la fin.



Manche avant frettage.

    Comme vous pouvez le constater, ma touche est cra-cra et aurait bien besoin d'un petit entretien. Comme je défrette je vais forcément la raviver à la fin du rrefrettage. Je n'attends pas de defretter mon manche pour le faire bien sur, l'entretien de la touche est à faire une fois par trimestre. Et c'est pas du luxe. A ce propos, tiens voilà un peu de publicité sur l'entretien de la guitare (ça fais pas de mal et c'est gratuit, alors j'en profite): L'entretien de la guitare.
    Vous constaterez également que mes frettes ne sont pas usées au point de faire un defrettage/refrettage, et qu'une simple planification aurait été suffisante. Elles auraient du être usées de plus d 1/3 tiers de leur hauteur originale pour cela. Mais bon pour vous montrer le defrettage, je me lâche.



Fer à souder.

    Je me munis d'un fer à souder et je chauffes ma frette afin de la "ramollir" et de détendre la touche. Cela faciliteras le defrettage car le pied de frette est muni de crampons qui s'agrippent sur les côtés de la rainure. Certains luthiers humidifient également la touche avec une éponge par exemple. Ça marche aussi.



Tenaille.

    Sur cette photo j'ai une petite tenaille à la main afin de soulever la frette. Cette tenaille a été préparée en lui meulant le dessus afin qu'il soit le plus plat possible. De cette manière la pince se logera aisément entre le dessous de la frette et la touche. Alors je commences sur un bout et j'avance petit à petit et de côté bien sur afin de ne pas trop soulever la frette. Cela risquerais d'emmener des bouts de touche. J'appuis également un peu sur la touche avec le plat de la pince, toujours dans l'optique de ne pas faire d'éclats. Si un éclat se produit c'est rattrapable en ponçant du palissandre dans notre cas. Puis on met cette poussière de palissandre la où l'eclat s'est produit et on pose 2 gouttes de cyanolite afin qu'une fois sèche cette dernière nous permet de reconstituer le petit bout manquant. Ensuite il faut araser avec un racloir et poncer finement pour rattraper le niveau.



Suite du defrettage.

Bon et bien comme vous voyez ça avance tranquillement mais surement.



Manche defretté.

Et bien c'est fini et cela s'est bien passé comme vous pouvez le voir. Toutes les frettes sont maintenant sorties.



Mesure de la rainure.

    Sur cette photo je prends la profondeur de la rainure. Très important car imaginez que ma rainure soit moins profonde que le pied de la nouvelle frette, au moment ou je vais vouloir refretter ce seras la catastrophe. La frette ne voudras bien sur pas rentrer complètement et pas seulement je vais l'abîmer mais il se pourrait aussi que j'abîme la touche. Dans le cas ou la rainure serait pas assez profonde je devrait a l'aide d'une petit scie entaillé la touche. La scie se doit d'avoir la largeur de la rainure (scie de voie 6/10 de mm). Donc on prends garde de ne pas scier avec n'importe quoi. Dans mon cas tout va bien.



Cale à poncer.

    Il faut redonner vie à cette touche et je vais à l'aide d'une cale à poncer qui est au radius de ma touche (12" ici), la poncer pour commencer avec un papier grain 400, puis 600 et 1200. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi j'ai enlever le sillet de tête, il m'aurait déranger pour le ponçage. Je finirais par lustrer avec de la laine d'acier 0000. Le papier à poncer se fixe avec du double face sur la cale, de cette manière on peut le remplacer. Il faut bien sur rester bien droit pour ne pas fausser le radius de la touche.



Scie maquettiste.

    Étant donner que le ponçage aura remplis les rainures de la touche de poussière de palissandre et de laine d acier, je dois maintenant les nettoyer avec une petite scie "de maquettiste" et un pinceau. Si j'avais eu un compresseur d'air comprimé cela aurait été bien aussi. Sans trop de pression bien sur.



Defrettage fini.
Touche huilée.

    La touche a maintenant bien meilleur mine qu'au début. Elle seras encore plus belle une fois refretté et huilé.
Et voilà pour le defrettage.

haut de page

Copyright "Guitare Maintenance ©" 2009, Tous droits réservés. Licence : Creative Commons BY-NC-SA